Loading...
Wait
Please wait
Loading longer than expected.
Wait 30 more seconds   Reload
wait
Login
X
Email OR Username:
Password:
Login with Google
Get an account
Forgotten password?
Email account confirmation
Language:
Advertisements
TV Show PageSearch Search
Westworld
Previous  1x05 Next
You have to be logged to rate this episode
Total Rate :
8.9 / 10
(34 rates)
  Bottom of the page Bottom of the page
Discussion (SPOILERS!):
Pages: 1234
Original Post # 4200178, posted at 12:07 on 2016-10-31  
Rating:
Avatar
Pliskin
Bon bah bravo lilo et cie, Harris = William est confirmée (à 99.99%).
Quand Dolores parle toute seule, c'est à une IA d'Arnold qu'ils ont tous en eux ? Et Maeve à la fin, c'est Arnold qui a pris le contrôle d'elle ?

--
Let go your earthly tether. Enter the Void. Empty and become wind.
Post # 4200211, posted at 16:46 on 2016-10-31  
+0.27
Rating:
Avatar
Apocalypse25
J'aime beaucoup le résumé de l'épisode qui est, en fait, celui du film...
Et bonne nouvelle, on a retrouvé le casting nu de Spartacus.
laugh2

Post # 4200247, posted at 00:03 on 2016-11-01  
Rating:
Avatar
Medieval
C'est un peu prétentieux, limite chiant, non ?

--
"Un peuple n'a qu'un ennemi dangereux, c'est son gouvernement."
Saint-Just
Post # 4200256, posted at 01:24 on 2016-11-01  
Rating:
Avatar
kelidric
Pliskin a dit
le 31/10/2016 à 12:07
:

Bon bah bravo lilo et cie, Harris = William est confirmée (à 99.99%).
Explique, j'ai rien vu moi...

Post # 4200282, posted at 07:35 on 2016-11-01  
Rating:
Avatar
Peamy
Sûrement par rapport à Lawrence.
On le voit à la fois avec Harris et à Pariah avec toute sa bande (même si là aussi il peut y avoir un doute)

Post # 4200285, posted at 09:30 on 2016-11-01  
Rating:
Avatar
kelidric
Peamy a dit
le 01/11/2016 à 07:35
:

Sûrement par rapport à Lawrence.
On le voit à la fois avec Harris et à Pariah avec toute sa bande (même si là aussi il peut y avoir un doute)
Ah oui, d'accord.

Post # 4200289, posted at 10:11 on 2016-11-01  
+4.40
Rating:
Avatar
Pliskin
Il a pu être réparé durant la nuit et replacé à Pariah.
La théorie a été confirmée pour moi, parce que :
- Logan explique pourquoi sa boite veut racheter le parc : ils sont en train de perdre de l'argent parce que le suicide de l'un des deux fondateurs (Arnold, même si son nom est secret) a entraîné le parc dans un beau merdier. La timeline de Logan et William ne peut donc pas être 34 ans après la mort d'Arnold, mais peu de temps après.
- Logan teste le parc lui même. Si on était 34 ans après l'ouverture, la valeur du parc n'aurait pas besoin d'être testée comme ça. Ce serait déjà clair et limpide.
- La loop de Lawrence dans le "présent" m'a l'air complètement différente de celle du passé. Dans le présent, c'est juste un criminel sur le point d'être pendu. Dans le passé, c'est le leader de la révolution et le boss de Pariah. Dans le présent, Harris l'emmène juste dans un village de plouc, pas à Pariah.
- La manière dont la fin est amenée avec Lawrence et William est clairement pour moi un flash back expliquant ce que disait Harris, qu'il appréciait Lawrence et le connaissait depuis longtemps. Là, on voit leur première rencontre.

--
Let go your earthly tether. Enter the Void. Empty and become wind.
Post # 4200291, posted at 10:14 on 2016-11-01  
Rating:
Avatar
Bodhisatva
Peamy a dit
le 01/11/2016 à 07:35
:

Sûrement par rapport à Lawrence.
On le voit à la fois avec Harris et à Pariah avec toute sa bande (même si là aussi il peut y avoir un doute)
Oui. Dans la Timeline d'Harris, Lawrence est un ancien "bandidos" qui vit avec sa femme et sa fille. Dans celle de William, il est encore un bandit.
On apprend également qu'un humain ne peut pas faire de mal ou menacer un autre humain. Les androïdes interviennent alors immédiatement (cf. la scène avec Teddy, Harris et Hopkins).
Mais aussi la confirmation que William et Logan travaillent pour une compagnie (l'un en héritier, l'autre en ayant gravi les échelons) qui envisage de racheter le parc, en difficultés financières. Dans la timeline d'Harris, le parc appartient à ces fameux investisseurs…
La timeline serait donc, si j'ai bien suivi :
Il y aurait eu une première version du parc (cf. le robot Bufalo Bill que voit Hopkins. Bien moins évolué que les autres robots.)
Temps T - Le parc est en difficulté financière.
William et Logan arrivent. William rencontre pour la première fois Dolores, plus ancienne hôte du parc, qui s'éveille à la "conscience" (via Arnold, encore vivant à ce moment-là ?) et découvre cette histoire de labyrinthe.
Temps T+1 - Le parc appartient à des investisseurs.
Arnold est mort (suicidé ?) depuis 34 ans et quelques.
Harris est à la poursuite du labyrinthe. Cela fait plus de 30 ans qu'il revient pour cette quête. A joué à tout les scénarios ou presque dans sa quête. Forte probabilité qu'il soit un des investisseurs (donc William).
Hopkins a un projet d'évolution/agrandissement pour le parc et sait pour cette histoire de quête du labyrinthe.
Reste le rôle de Bernard (poursuit-il le projet d'Arnold ?)

*édité à 10:17 le 01/11/2016
Post # 4200330, posted at 13:14 on 2016-11-01  
Rating:
Avatar
tuttle
Bodhisatva a dit
le 01/11/2016 à 10:14
:

On apprend également qu'un humain ne peut pas faire de mal ou menacer un autre humain. Les androïdes interviennent alors immédiatement (cf. la scène avec Teddy, Harris et Hopkins).
Heu...
On apprend surtout que les robots protègent leur créateur, Ford.
Pour ce qui est de pas faire de mal a un autre humain, faudrait demander à Logan ce qu'il en pense... bon, ok, c'est une autre époque... dérapage ?
Bodhisatva a dit
le 01/11/2016 à 10:14
:

Temps T - Le parc est en difficulté financière.
William et Logan arrivent. William rencontre pour la première fois Dolores, plus ancienne hôte du parc, qui s'éveille à la "conscience" (via Arnold, encore vivant à ce moment-là ?) et découvre cette histoire de labyrinthe.
Arnold encore vivant ? Pourtant Logan explique bien à William qu'un des créateurs du parc c'est suicidé juste avant l'ouverture...
Cela dit l'évolution de la liaison Harris/William (si c'est bien la même personne) - Dolores est quand même extrêmement étrange

Post # 4200331, posted at 13:23 on 2016-11-01  
Rating:
Avatar
kelidric
tuttle a dit
le 01/11/2016 à 13:14
:

Cela dit l'évolution de la liaison Harris/William (si c'est bien la même personne) - Dolores est quand même extrêmement étrange
En effet. Il a l'air bien amoureux au début.
Bodhisatva a dit
le 01/11/2016 à 10:14
:

Il y aurait eu une première version du parc (cf. le robot Bufalo Bill que voit Hopkins. Bien moins évolué que les autres robots.)
D'ailleurs, Harris dit préférer les anciennes versions des robots.

*édité à 13:24 le 01/11/2016
Post # 4200333, posted at 13:50 on 2016-11-01  
Rating:
Avatar
Bodhisatva
tuttle a dit
le 01/11/2016 à 13:14
:

Bodhisatva a dit
le 01/11/2016 à 10:14
:

On apprend également qu'un humain ne peut pas faire de mal ou menacer un autre humain. Les androïdes interviennent alors immédiatement (cf. la scène avec Teddy, Harris et Hopkins).

Heu...
On apprend surtout que les robots protègent leur créateur, Ford.
Pour ce qui est de pas faire de mal a un autre humain, faudrait demander à Logan ce qu'il en pense... bon, ok, c'est une autre époque... dérapage ?
Pour être plus précis, si un humain tente de tuer ou menace de tuer un autre humain, ce que menaçait de faire Harris à Hopquins/Ford. Les androïdes seraient programmés pour faire mal, donner du plaisir, et protéger la vie d'un humain si celui-ci est en danger. N'oublions pas que même les animaux, sauvages ou pas, donc potentiellement dangereux pour l'homme, sont des robots.
Blesser ou faire mal, c'est autre chose. On le voit avec Logan, mais c'est aussi dit par l'hôtesse d'accueil à l'arrivée de William dans l'épisode 2, où il demande si on peut se faire mal/blesser dans le parc, cette dernière lui répondant "juste ce qu'il faut…" si mes souvenirs sont bons.
Cela me semblerait plus logique que cette règle s'applique à chaque humain, et non pas au seul Ford, ce qui répondrait aux interrogations de certains sur le fait qu'un humain pourrait disjoncter et tuer des humains. Seuls les androïdes peuvent donc mourir dans le parc. Le seul humain mort à l'intérieur serait donc Arnold.
tuttle a dit
le 01/11/2016 à 13:14
:

Bodhisatva a dit
le 01/11/2016 à 10:14
:

Temps T - Le parc est en difficulté financière.
William et Logan arrivent. William rencontre pour la première fois Dolores, plus ancienne hôte du parc, qui s'éveille à la "conscience" (via Arnold, encore vivant à ce moment-là ?) et découvre cette histoire de labyrinthe.

Arnold encore vivant ? Pourtant Logan explique bien à William qu'un des créateurs du parc c'est suicidé juste avant l'ouverture...
Exact. J'avais oublié cette scène de Logan…

*édité à 13:55 le 01/11/2016
Post # 4200336, posted at 14:02 on 2016-11-01  
Rating:
Avatar
Pliskin
Bodhisatva a dit
le 01/11/2016 à 13:50
:

Exact. J'avais oublié cette scène de Logan…
Pourtant, c'est LA scène qui confirme la théorie.

--
Let go your earthly tether. Enter the Void. Empty and become wind.
Post # 4200339, posted at 14:15 on 2016-11-01  
Rating:
Avatar
tuttle
Bodhisatva a dit
le 01/11/2016 à 13:50
:

Pour être plus précis, si un humain tente de tuer ou menace de tuer un autre humain, ce que menaçait de faire Harris à Hopquins/Ford. Les androïdes seraient programmés pour faire mal, donner du plaisir, et protéger la vie d'un humain si celui-ci est en danger. N'oublions pas que même les animaux, sauvages ou pas, donc potentiellement dangereux pour l'homme, sont des robots.
Blesser ou faire mal, c'est autre chose. On le voit avec Logan, mais c'est aussi dit par l'hôtesse d'accueil à l'arrivée de William dans l'épisode 2, où il demande si on peut se faire mal/blesser dans le parc, cette dernière lui répondant "juste ce qu'il faut…" si mes souvenirs sont bons.
Bodhisatva a dit
le 01/11/2016 à 13:50
:

Cela me semblerait plus logique que cette règle s'applique à chaque humain, et non pas au seul Ford, ce qui répondrait aux interrogations de certains sur le fait qu'un humain pourrait disjoncter et tuer des humains. Seuls les androïdes peuvent donc mourir dans le parc. Le seul humain mort à l'intérieur serait donc Arnold.
Pourtant dans cet épisode,
1/ Logan manque se faire étrangler, ca commencé à etre chaud avant que William n'agisse
2/ Logan se fait casser la gueule particulièrement violemment, loin a mon sens du "juste ce qu'il faut…", surtout quand on voit le tarif du ticket d'entrée au parc... et on ne sait d’ailleurs pas comment cela fini...

Post # 4200343, posted at 15:32 on 2016-11-01  
Rating:
Avatar
moneo
La double temporalité semble effectivement bien confirmée. Je maintiens que ya des scènes des précédents épisodes qui sont là juste pour nous mettre dedans... maf
Sinon, on a retrouvé le quota sexuel d'une série hbo digne de ce nom. C'était bizarre jusqu'à présent...titter
Bodhisatva a dit
le 01/11/2016 à 10:14
:

On apprend également qu'un humain ne peut pas faire de mal ou menacer un autre humain. Les androïdes interviennent alors immédiatement (cf. la scène avec Teddy, Harris et Hopkins).
Pas du tout, on apprend juste que les robots protègent Ford s'il est menacé, c'est tout.
Sinon j'suis pressé de connaitre la suite de l'histoire de Logan. Je vois pas bien comment William a pu s'en sortir dans le monde réel pour être désormais à la tête de la boite.
Et j'ai pas compris non plus la scène finale du train où on voit Dolores toute seule.

*édité à 15:33 le 01/11/2016
Post # 4200345, posted at 16:16 on 2016-11-01  
Rating:
Avatar
Bodhisatva
tuttle a dit
le 01/11/2016 à 14:15
:

Pourtant dans cet épisode,
1/ Logan manque se faire étrangler, ca commencé à etre chaud avant que William n'agisse
2/ Logan se fait casser la gueule particulièrement violemment, loin a mon sens du "juste ce qu'il faut…", surtout quand on voit le tarif du ticket d'entrée au parc... et on ne sait d’ailleurs pas comment cela fini...
On nous dit bien que plus l'on s'éloigne de la ville, plus l'expérience est intense, dans la violence, comme dans le plaisir (cf. le bordel pépère de la ville, et le lupanar à Pariah).
On nous suggère également que le monde extérieur semble assez ennuyeux et même aseptisé, et que le parc sert aussi à assouvir ses pulsions, fantasmes, comme un jeu exutoire pour riches… où ces derniers pourraient se faire casser la figure, tuer ou violer du robot, baiser comme ils l'entendent, ce que montre le personnage de Logan…
moneo a dit
le 01/11/2016 à 15:32
:

Pas du tout, on apprend juste que les robots protègent Ford s'il est menacé, c'est tout.
Je reste persuadé que c'est plus général, genre loi Asimov et pas limité au seul Ford…
moneo a dit
le 01/11/2016 à 15:32
:

Et j'ai pas compris non plus la scène finale du train où on voit Dolores toute seule.
Un "glitch" ou bond temporel… ou une sorte de "flashforward"; Genre Dolores a vécu plusieurs fois ce scénario/séquence, la toute première fois avec William et Lawrence, celle à laquelle on assiste, les autres sans William et Logan, avec d'autres invités, qui forcément, auront réagi différemment aux étapes clés du scénario.

*édité à 16:17 le 01/11/2016
Post # 4200346, posted at 16:31 on 2016-11-01  
Rating:
Avatar
tuttle
Bodhisatva a dit
le 01/11/2016 à 16:16
:

On nous dit bien que plus l'on s'éloigne de la ville, plus l'expérience est intense, dans la violence, comme dans le plaisir (cf. le bordel pépère de la ville, et le lupanar à Pariah).
On nous suggère également que le monde extérieur semble assez ennuyeux et même aseptisé, et que le parc sert aussi à assouvir ses pulsions, fantasmes, comme un jeu exutoire pour riches… où ces derniers pourraient se faire casser la figure, tuer ou violer du robot, baiser comme ils l'entendent, ce que montre le personnage de Logan…
Bodhisatva a dit
le 01/11/2016 à 16:16
:

Je reste persuadé que c'est plus général, genre loi Asimov et pas limité au seul Ford…
Oui, mais on sait aussi qu'il y a eu des dysfonctionnements, a priori vers cette époque...
Et venant d'un monde hyper aseptisé et probablement sécurisé, le cassage de gueule que subit Logan est d'autant plus violent, notamment la dernière droite qu'il se prend. Je sais bien qu'on est dans une série et que les bastons sont toujours exagérées, mais dans la vraie vie, un mec normal ne se relève pas indemne d'un cassage de gueule pareil.

Post # 4200347, posted at 16:37 on 2016-11-01  
Rating:
Avatar
tuttle
moneo a dit
le 01/11/2016 à 15:32
:

Et j'ai pas compris non plus la scène finale du train où on voit Dolores toute seule.
Seule ? elle n'est pas seule, William et Lawrence sont a sa gauche même si on ne les voit pas.
Elle voit le symbole du labyrinthe que vient de lui montre la cartomancienne (Arnold ?) sur le cercueil et dit "i'm comming"
C'est pour cela que je trouve aussi étrange l'évolution de la relation entre Dolores et William / Harris, elle semble etre un élément clé, hors, Harris semble totalement s'en désintéresser dans sa quette

Post # 4200375, posted at 20:16 on 2016-11-01  
Rating:
Avatar
Pauna
Medieval a dit
le 01/11/2016 à 00:03
:

C'est un peu prétentieux, limite chiant, non ?
Si, si. Si on n'avait pas vu le barbu de la Newton à un moment, je serais probablement mort d'ennui.

Post # 4200377, posted at 20:38 on 2016-11-01  
Rating:
Avatar
liloboot
On reste positifs, s'il vous plait. C'est déjà assez difficile comme ça.

--
Rock 'n' roll.
Post # 4200382, posted at 21:11 on 2016-11-01  
Rating:
Avatar
Gratefuldoud
Bodhisatva a dit
le 01/11/2016 à 10:14
:

On apprend également qu'un humain ne peut pas faire de mal ou menacer un autre humain. Les androïdes interviennent alors immédiatement (cf. la scène avec Teddy, Harris et Hopkins).
Moi j'ai eu l'impression que Harris voulait pas s'en prendre à Hopkins, mais qu'il menaçait de scalper Teddy pour voir s'il avait pas aussi un plan du labyrinthe dessous. Et Hopkins a fait en sorte de l'en empêcher (en contrôlant le robot comme il l'avait fait durant le déjeuner avec la chef de la sécu), un peu genre "ce ne sera pas la peine j'ai très bien compris de quoi on parle".

Pages: 1234
 Top of the page  Top of the page
Discuter de l'épisode :
Anonymous posting has been disabled. Please login first before attempting to post: Login

This episode page has been seen 5557 times
Last automatic update of this episode on 2024-03-10 at 23:40
.